Titre : Native tome 1

Auteur : Gala de Spax

Editeur : Sharon Kena

Date : 2012

 

 

native,-tome-1-2904452-250-400

 

 

RésuméLouna est une belle trentenaire qui mène une vie paisible jusqu'au jour où son père lui apprend qu'elle n'est pas une simple humaine. Elle a une particularité singulière et doit vivre avec, mais cette différence l'oblige à suivre un chemin qu'elle n'avait pas prévu d'emprunter, ... l'amour. A travers sa quête, Louna fait la connaissance de nouvelles espèces et traverse l'univers pour découvrir qui elle est vraiment.

 

 

            Après un début où la vie de Louna, l’héroïne, nous fait penser à celle de Bridget Jones ou bien à celle de Carrie Bradshaw dans Sex and the City, l’auteur nous plonge dans une mythologie intéressante, mêlant habilement le vampirisme et la Bible ; et représentée par des Natifs, des êtres qui purifient la Terre en suçant le sang des personnes qui mettent l’humanité en danger. L’univers crée par Gala de Spax est, selon moi, le point fort de ce roman. On découvre avec plaisir l’histoire des Natifs, mais également les autres créatures imaginées par la romancière.  En outre, révélations et rebondissements sont au rendez-vous à chaque page, tenant ainsi le lecteur en haleine et le poussant à vouloir connaître la suite.

 

Malheureusement, l’histoire est ternie par des redondances, notamment en ce qui concerne les interactions entre les deux personnages principaux, Louna et Arakel. Leur « je t’aime, moi non plus », qui dure tout au long du roman, est amusant au début mais devient agaçant sur la fin. Du coup, je me suis mis à moins apprécier ces personnages. En effet, en ce qui concerne les protagonistes de l’histoire, mon intérêt s’est plutôt porté sur les personnages secondaires. Toujours dans l’histoire, j’ai relevé également quelques incohérences, mais rien de bien dérangeant dans le déroulement du récit. En revanche, le roman contient quelques scènes de sexe et de violence qui peuvent perturber le lecteur. Personnellement, ça n’a pas été mon cas.

 

Quant au style de Gala de Spax, je l’ai trouvé assez plaisant malgré quelques maladresses dans les formulations. L’écriture est fluide et l’auteur n’utilise qu’un vocabulaire simple qui permet à chacun de comprendre ce qu’elle veut dire.

 

Pour finir cette chronique, je dirais que Native tome 1 est un roman fort sympathique en dépit de quelques défauts avec une mythologie intéressante. D’ailleurs, j’ai envie de continuer à explorer le monde de Louna donc attendez-vous à ce que je revienne prochainement avec la chronique du tome 2 qui est sorti fin septembre 2012.

 

 

Nota Bene : Cette chronique vaut pour la première édition de l'ouvrage.

 

 

Six questions à Gala de Spax

 

1/ Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots pour ceux qui ne vous connaissent pas ?

Bonjour, je suis écrivain aux éditions Sharon Kena depuis un an. J’ai écrit la série Native en 5 tomes ainsi que Laurelenn qui vient tout juste de sortir. J’ai aussi publié deux petits « one shot » pour permettre aux lecteurs de connaître mon univers à tout petit prix (moins d’un euro).

2/ Comment sont nés Louna et son univers ? Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Louna, comme tous mes personnages, est née de mon unique inspiration. Je n’ai pas cherché à l’inventer ou à travailler son caractère ni son physique. Elle était comme ça et pas autrement (lol). Lorsque j’écris, mon esprit se téléporte (si on peut dire ça) dans un autre univers et je ne contrôle pas ce que je vois, ni ce qui se passe. J’écris ce qui se déroule autour de moi, tout simplement. Il m’est donc impossible de vous expliquer comment est née Louna. Concernant les sources d’inspiration… eh bien, je n’en ai pas. Je ferme les yeux et… que l’aventure commence !

3/ Quel est votre personnage préféré dans Native 1 ? Pourquoi ?

Dans Native 1, mon personnage préféré est Louna car j’ai vécu cette histoire à travers elle et j’ai ressenti ses émotions, sa peur et sa peine. Difficile de ne pas s’attacher dans ces conditions…

4/ Certains passages du roman se déroulent au Moyen-Orient. Comment avez-vous travaillé ces scènes ?

Avant d’écrire, j’ai regardé quelques photos sur l’Irak dans Google images et puis, j’ai laissé mon imagination faire le reste. J’ai tout inventé. Il n’existe pas de palais comme celui d’Arakel en plein désert et encore moins de dragons dans le sable (enfin, j’espère… loool).

5/ Pouvez-vous nous donner quelques éléments sur la suite des aventures de Louna ?               

La pauvre Louna, elle va en baver !!

Dans les tomes suivants, elle quitte la Terre et traverse l’univers pour visiter des tas de planètes (Paloya, Naïa, Sinaï, l’Enfer). Elle va rencontrer des créatures étranges et sanguinaires… mais aussi l’amour !

6/ Pour terminer, carte blanche.

Puisque j’ai carte blanche, j’en profite pour parler de Laurelenn, mon nouveau roman. C’est l’histoire d’une jeune fille qui se transforme en chatte et qui va, sous sa forme animale, assister à un meurtre. Tout comme Native, il s’agit d’un roman pour les plus de 16 ans (attention donc si vous avez une âme sensible…).

Je vous remercie pour cette interview.